Artiste français résidant dans la région Grenobloise, il doit sa renommée à la variété de son travail dont l’œuvre complexe et riche en interprétation.

Perfectionniste dans ses peintures et précis dans ses dessins en partance d'une base très académique et classique, passant de la peinture en trompe l’œil à l'abstraction lyrique sur tous supports (toile, bois, papier ...) mélangeant les techniques comme l'huile, l'acrylique, l'encre, la pastel, le crayon ...

Œuvrant avec une sensibilité et soignante rare à l'épanouissement d'un univers artistique sensuel et intemporel.

Il a beaucoup donné dans l'abstraction lyrique, terme que je ne connaissais pas avant l'exposition et je dois dire qu'on ne peut pas trouver de terme plus juste, car j'avais vraiment l'impression de me trouver devant des musiques matérialisés en images en contemplant ses toiles.

J'ai beaucoup d'admiration pour ce travail qui est a mes yeux - sans vouloir faire trop pompeux (mais un peu quand même).

La quintessence de l'art car il ne s’agit ici plus que de ressentir, de se laisser aspirer par ces toiles, d'oublier ce que l'on sait pour s'abandonner à quelque chose de bien plus profond, d'universel. C'est un peu comme avoir trouvé le point G commun entre la nature et l'humain, cette intersection mythique.

En effet, ce que beaucoup de gens semblent oublier, c'est qu'il n'est pas nécessaire d'avoir fait un doctorat en histoire de l'art ou d'avoir une culture générale développée pour apprécier l'art en général et plus particulièrement ce genre d'œuvre abstraites: Il ne s’agit en fait que de se laisser aller à ressentir.

En réalité, il vaut peut-être mieux oublier ce que l'on sait déjà pour mieux s'abandonner au monde des émotions.

On pourrait penser qu'il est facile de prendre des grandes toiles et de faire des tâches de couleurs, mais pour ma part, je trouve que ca peut être au contraire la chose la plus difficile à faire.

Déjà, à quel moment s'arrêter ? Ensuite, comment y insuffler de l'émotion ? Comment développer une composition sans pour autant que cela paraisse réfléchi ?

Ce qui est particulier chez ce peintre, c’est la représentation de paysages que l’on retrouve peut-être de façon involontaire dans ces toiles. Certaines abstractions passent par la perspective, jusqu’à une ligne d'horizon.

On ne peut s'empêcher de voir du concret dans l'abstrait, c’est dans la nature humaine, et c'est peut-être pour cela que l’on retrouve quelque chose d'universel dans ces œuvres et dans la composition que l’on ressent ce lien avec la peinture de paysage.

Sa propre sensibilité et ce qu'il a acquis tout au long de sa carrière de peintre et se retrouve dans ces toiles abstraites.

Ce rapport spirituel avec la nature, on le ressent profondément..

En partant je n'ai pas pu m'empêcher de penser à la réalité virtuelle, à imaginer une sorte d'application permettant de pouvoir s'immerger dans ces peintures en mouvement, le tout en accord avec des musiques. Au départ, je me disais que ça pouvait être quelque chose de génial, je réalisais que c'était totalement incohérent. Rien que de convertir ces peintures en numérique nous ferait perdre le cœur profondément humain de ces travaux. Ca n'aurait plus de sens!

JC
 
 


Atelier : 2 ter rue Louise Drevet 38000 GRENOBLE

E-mail : tristan.rondet@gmail.com

Tél : 06.77.62.17.60


" Il n'y a pas de signe plus évident de dérangement mental que de refaire sans cesse la même chose en escomptant un résultat différent "
 Einstein